SAMARIS : détection des composés toxiques des chaussées à recycler

publié le 26 novembre 2013

SAMARIS est un programme de recherche qui vise à encourager l’utilisation de matériaux recyclés dans les routes. Les réglementations européennes et françaises encadrent de manière de plus en plus drastique la gestion des déchets, en terme de réduction et de nocivité.

Ainsi, les déchets de démolition routière à base de goudron représentent un problème particulier, du fait de la forte teneur (de 20 à 50%) en Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP) du goudron, dont les effets génotoxiques sont maintenant bien connus.

La DTM a développé une nouvelle procédure d’essai permettant d’identifier et de quantifier la présence de ces composés toxiques dans des fraisats d’anciennes chaussées à recycler. Ce travail devrait permettre de proposer la rédaction d’annexes environnementales aux normes produits européennes.
Les bénéfices en matière de développement durable sont importants : réduction de la mise en décharge et limitation des prélèvements de matériaux naturels.

Pour la Communauté Européenne 5ème programme cadre de recherche et développement