Vulnérabilité territoriale pour la gestion de crise : Développement d’indicateurs de vulnérabilité et d’analyse territoriale dans le projet franco-québécois COPARI, application à la ville de Hyères pour la gestion de crise

publié le 2 mai 2017

Nom du maître d’ouvrage : Consulat de France à Québec, Ministère de l’Environnement

Bénéficiaire de l’application française : ville de Hyères (83)

Importance et complexité de l’opération :

Le projet COPARI est un projet de coopération entre la France et le Québec lancé en 2015 pour une durée de 2 ans. Il a pour objectif de fournir aux acteurs du territoire un outil d’aide à la décision à partir de la mesure de vulnérabilité des différents enjeux du territoire en s’enrichissant des pratiques et expertises françaises et québécoises sur le domaine.

Les partenaires du projet montrent, en particulier à partir des cas d’étude conduits à Hyères en France et à Saint Raymond au Québec, que la connaissance de la vulnérabilité territoriale et sociétale constitue une étape clé pour préparer et gérer la crise.

Dans le cas d’étude de la ville d’Hyères, une analyse territoriale de la vulnérabilité aux inondations a été conduite à partir des bases de données géomatiques, avec construction de scénarios temporels de répartition de la population. Elle s’appuie sur les travaux français d’élaboration d’un référentiel national de vulnérabilité issus de la Stratégie Nationale de Gestion des Risques d’Inondation (SNGRI).

La cartographie produite pour chaque scénario permet aux autorités de prendre la mesure de la situation en se rapprochant au mieux de la réalité, alors que des cartographies « brutes » auraient affichées des capacités maximale d’occupation de la population moins réalistes. Elle permet de soulever des questionnements et de trouver des éléments d’aide à la décision pour cibler les actions à engager et les secteurs ou quartiers à traiter en priorité.

Utilisée dans un contexte de préparation à la gestion de crise, une approche de type diagnostic de vulnérabilité conduite à l’échelle territoriale est pertinente pour aider les autorités à la prise de décision avant d’engager des actions de sécurisation, de sauvegarde ou de rétablissement. Le recours à des scénarios temporels renforce le réalisme du diagnostic.

Année de réalisation : 2015-2016 valorisation en cours en 2017

Missions effectuées :

Etude de cas de Hyères :

- rassemblement des bases de données pertinentes caractérisant les enjeux du territoire (locaux d’habitation, entreprises, établissement scolaire et de santé, etc.),
- calcul des populations présentes,
- construction de scénarios temporels d’occupation (en saison et hors saison ; nuit et jour ; semaine et weekend),
- représentation cartographique sur un carroyage du territoire de 200 m de côté.