La prise en compte des transports et des déplacements dans le choix du système d’échange pour le contournement autoroutier d’Arles

publié le 28 octobre 2013 (modifié le 6 novembre 2013)

Plus de 60 000 véhicules circulent sur la RN 113 dans Arles aujourd’hui ; cette route nationale génère un très fort effet de coupure dans le tissu urbain arlésien. Pour répondre à cette situation qui nuit à la qualité de vie des habitants de l’agglomération, un projet de contournement autoroutier a été mis à l’étude.

La DTM a réalisé les études socio-économiques et de trafic du projet de contournement dans le cadre de l’APS (Avant Projet Sommaire). Elles o­nt nourri le groupe Projet de territoire qui rassemblait l’ensemble des acteurs locaux. Leurs projets de développement o­nt été au coeur de ces études qui visaient en particulier à mieux desservir les zones d’activités logistiques de Saint-Martin-de-Crau et la zone industrielle située au Nord d’Arles.

Le système d’échange retenu permet de mieux desservir ces zones tout en contribuant à une meilleure hiérarchisation du réseau local.

Pour la DRE Provence-Alpes-Côte-d’Azur