Étude méthodologique sur la caractérisation du risque amiante environnemental en Haute-Corse

publié le 8 octobre 2013 (modifié le 10 mai 2017)

Date : Mars 2012
Auteur : CETE Méditerranée (Ancien Cerema Méditerranée)
Responsable de l’étude : Jean-Louis Perez (Laboratoire Régional de Nice)
Équipe : Jean-Louis Perez, Marion Daniel (Laboratoire Régional de Nice), Christophe Moulin, Sandrine Arbizzi, Reine Tarrit (Département Risques Eau, Construction).

Résumé de l’étude :
Dans le cadre du deuxième plan national Santé Environnement (PNSE2) 2009 -
2013, il a été proposé, pour la Haute-Corse, de finaliser la cartographie des aléas
et de réaliser des études ponctuelles plus fines dans certaines communes, comme
cela a été le cas à Murato.
Nous avons été sollicité par la DGPR pour caractériser les aléas, les
enjeux et envisager une qualification du risque sur des secteurs tests : les
communes de Corte (quartier San Pancrazio, à caractère résidentiel) et de
Bustanico (à dominante rurale) ont ainsi été retenues.
Adaptée aux spécificités du risque « amiante environnemental », l’étude propose
une méthodologie pouvant être appliquée à d’autres communes, qui s’est
notamment appuyée sur l’estimation des présences humaines pour la
caractérisation des enjeux.
Une analyse préalable à la cartographie des risques est proposée, en faisant le
parallèle avec les réflexions traditionnellement conduites dans le cadre de Plans
de Prévention des Risques Naturels.

Zone géographique : Haute-Corse, et plus particulièrement Corte et Bustanico

Étude méthodologique sur la caractérisation du risque amiante environnemental en Haute-Corse (format pdf - 597 ko - 04/10/2013)